top of page
rose Dégradé

Notre modèle

Notre modèle

L’OCSEVIH est conçu suivant le modèle d’un Observatoire communautaire sur le traitement (OCT), un mécanisme qui collecte systématiquement des données qualitatives et quantitatives de routine. À l’aide de métriques et d’indicateurs pertinents mis au point en collaboration avec les communautés de personnes vivant avec le VIH, ces données sont utilisées pour identifier les lacunes dans les services essentiels et orienter le plaidoyer en vue de leur amélioration.

Le modèle de l’OCT peut être appliqué à grande échelle dans des communautés, régions et pays divers, et dans presque tous les domaines concernant la santé ou la justice sociale. Les OCT ont été adaptés de manière à surveiller des aspects spécifiques des soins de santé liés au VIH, ainsi qu’un large éventail de problèmes. Tant que les métriques et les indicateurs sont élaborés en collaboration avec les communautés pour qu’ils soient pertinents, les OCT peuvent aider à identifier les obstacles à l’accès et les opportunités de plaidoyer en faveur du changement.

Contrairement aux autres mécanismes de surveillance ou de recherche communautaires, les OCT constituent un processus de surveillance systématique et continu. Les données sont collectées à des intervalles définis (p. ex. tous les mois) et entrées dans une base de données centralisée.

L’OCSEVIH s’inscrit dans une dynamique de collecte de données pour améliorer les services communautaires. D’où l’importance de collaboration entre toutes les parties prenantes:

  • Prestataires de soins (afin que leurs conditions de travail soient améliorées)

  • Patients (les clients sont la raison d’être du système. Ils/elles doivent être approchés en qualité de client- car “le client est roi!”

  • Associations de patients

  • ONG de plaidoyer

  • Militants associatifs

  • Leaders communautaires et décisionnels à tous les niveaux.

Cycle  de la SDC ou CLM 

4. Plaidoyer pour le changement

L'équipe organisera des réunions pour présenter les données à différentes parties prenantes et partenaires, s'engager dans des événements publics et établir des stratégies de communication pour faire connaître les résultats.

3. Réunions de solutions avec les responsables

L'équipe de plaidoyer et les coordinateurs génèrent les solutions et les présenteront, avec le rapport au niveau de l'établissement, à 1. identifier ce qui peut être corrigé par le personnel de la clinique et, 2. ce qui pourrait nécessiter une solution de niveau supérieur

Cycle SDC.png

1. Collecte de données

La communauté recueille des preuves dans les cliniques et dans la communauté à l'aide d'enquêtes dans CommCare, de groupes de discussion et de témoignages individuels. Capturez des photos et des citations de personnes.

2. Traduire les données collectées en rapports basés sur les établissements

Analyser et interpréter les informations collectées, créer des rapports montrant les résultats par l'établissement et consolider les données en informations au niveau national

Qui sommes-nous?

L'Observatoire communautaire sur les services VIH en Haïti (OCSEVIH), créé le 10 décembre 2020, est un projet financé par le PEPFAR et le Fond Mondial. Il est mis en œuvre suivant une approche basée sur le Community Led Monitoring (CLM) en anglais ou la Surveillance dirigée par la communauté (SDC) en français.

En effet, à travers la SDC, l’OCSEVIH se concentre sur la collecte de données quantitatives et qualitatives par le biais de diverses méthodes qui révèlent les idées des communautés sur les problèmes de qualité des services de santé aux niveaux de l'établissement, de la communauté, sous-national et national.

En termes d’objectif, l’OCSEVIH vise à donner aux communautés les moyens de surveiller la qualité de la prestation de services liés au VIH/sida et de résoudre les problèmes identifiés. Avec la SDC, l’OCSEVIH dispose d’une stratégie indispensable pour améliorer la riposte au VIH/SIDA en Haïti et permettre à toutes les personnes vivant avec le VIH de vivre une vie saine et digne.

Lire la suite

bottom of page