top of page
rose Dégradé

A propos

A propos

Depuis le début de l'épidémie de VIH, les communautés touchées par le VIH  se sont exprimées sur la qualité des services de santé qui leur sont fournis. Mais ces informations n'ont pas été recueillies de manière systématique. Elles n'ont pas été compilées dans un document pouvant être utilisé pour les besoins ou les actions de la société civile.

Dans ce contexte que l'Observatoire communautaire sur les services VIH en Haïti (OCSEVIH) a été  créé le 10 décembre 2020 avec l’appui financier du PEPFAR et du Fond Mondial. L’OCSEVIH est mis en œuvre suivant une approche basée sur le Community Led Monitoring (CLM) en anglais ou la Surveillance dirigée par la communauté (SDC) en français.

En effet, à travers la SDC, l’OCSEVIH se concentre sur la collecte de données quantitatives et qualitatives par le biais de diverses méthodes qui révèlent les idées des communautés sur les problèmes de qualité des services de santé aux niveaux de l'établissement, de la communauté, sous-national et national.

En termes d’objectif, l’OCSEVIH vise à donner aux communautés les moyens de surveiller la qualité de la prestation de services liés au VIH/sida et de résoudre les problèmes identifiés. Avec la SDC, l’OCSEVIH dispose d’une stratégie indispensable pour améliorer la riposte au VIH/SIDA en Haïti et permettre à toutes les personnes vivant avec le VIH de vivre une vie saine et digne.

Historique

Depuis une quinzaine d’années, plusieurs observatoires de veille citoyenne et communautaire ont vu le jour, sous l’impulsion notamment de l’émergence des « patients-experts » dans la lutte contre le sida et de la promotion de la santé communautaire.

 À la fois dispositifs de suivi évaluation des systèmes de santé complémentaires aux approches de suivi pilotées par le haut et mouvements citoyens qui donnent la voix aux patients, les observatoires suscitent un intérêt croissant pour les réponses qu’ils apportent dans l’amélioration de la lutte contre le VIH, le paludisme et la tuberculose.

C’est au COP 19 que les représentants du Forum de la société civile, avec le soutien de l’ONUSIDA, Housing works, HealthGap de concert avec d’autres activistes globaux, qu’un plaidoyer stricte  s’est fait pour demander plus de surveillance Communautaire au niveau des services livrés aux sites.

Les observatoires communautaires en santé financés par PEPFAR sont assez récents. Haïti fait partie des 1er pays à demander sa mise en place.

Les observatoires font maintenant partie des recommandations de PEPFAR  à tous les pays qui reçoivent leurs fonds.

Les structures de gouvernance de l’Observatoire

Comité de Direction

  1. Soeurette Policar du Forum de la société civile, ODELPA

  2. Gerald Marie Alfred ACESH

  3. Malia Jean , AFIAHVIH

  4. Marie Antoinette Toureau , Konesans Fanmi

  5. Representant de  l’ONUSIDA ( Support Technique)

 

Groupes de travail et consultation

Groupe de consultation SDC

Membres:

  1. Jhonny Clerge de ORAH

  2. Novia Augustin de REF-Haiti

  3. Jhon Joseph de CEDREC

  4. Dr HIRSCH de l’ AOPS

  5. Pasteur Sainton de la fédération des personnes vivant avec le VIH

  6. Augusta Moise, Representante du secteur des PS

  7. Etera de Kouraj

  8.  

   Groupe d'Assistance technique de Housing Works

   Membres:

  1.   Eva Marly STEIDE, Directrice pays de Housing Works  

   2.    Leinadine Lucien MAURICE, Directrice adjointe de Housing Works

   3.   Joanne HYPPOLITE ISIDOR, Directrice de stratégie et de données de Housing Works

  Équipe de collecte de données: équipe de 12 personnes (4 coordinateurs de zone + 8 moniteurs                   communautaires)

   Assistance technique externe

  1. O’Neill de l'Institut (Georgetown University)

  2. Health GAP

Equipe SDC.jpg

Qui sommes-nous?

L'Observatoire communautaire sur les services VIH en Haïti (OCSEVIH), créé le 10 décembre 2020, est un projet financé par le PEPFAR et le Fond Mondial. Il est mis en œuvre suivant une approche basée sur le Community Led Monitoring (CLM) en anglais ou la Surveillance dirigée par la communauté (SDC) en français.

En effet, à travers la SDC, l’OCSEVIH se concentre sur la collecte de données quantitatives et qualitatives par le biais de diverses méthodes qui révèlent les idées des communautés sur les problèmes de qualité des services de santé aux niveaux de l'établissement, de la communauté, sous-national et national.

En termes d’objectif, l’OCSEVIH vise à donner aux communautés les moyens de surveiller la qualité de la prestation de services liés au VIH/sida et de résoudre les problèmes identifiés. Avec la SDC, l’OCSEVIH dispose d’une stratégie indispensable pour améliorer la riposte au VIH/SIDA en Haïti et permettre à toutes les personnes vivant avec le VIH de vivre une vie saine et digne.

Lire la suite

bottom of page